ACTUALITÉS ECONOMIQUES ET FINANCIÈRES

Finance post-brexit : Les banques britannique déménagent

14 octobre 2017

Finance post-brexit : Les banques britannique déménagent

FINANCE Plus d'un an après la décision du peuple britannique de quitter l'Union Européenne, les banques de la City commencent à prendre des décisions sur les délocalisations éventuelles d'activité. Au palmarès des refuges européens, la France semble à la traîne.

Francfort, Dublin et Amsterdam sont en pole position pour accueillir une partie des banquiers londoniens.

Francfort a été choisi par Morgan Stanley, Citigroup, Standard Chartered, Nomura, Goldman Sachs, Daiwa, Sumitomo Mitsui. La raison d'un tel succès ? La BCE est à Francfort

Dublin quand à elle a les faveurs de Barclays et de Bank of America, Merrill Lynch.

Amsterdam attire Mitsubishi UFJ et Royal Bank of Scotland qui a annoncé sa décision le 4 août.

Enfin, la Capitale Belge, Bruxelles sera l’emplacement européen de Lloyd’s avec une centaine de salariés.


Pourquoi les banques anglaises boudent la France ?

Au palmarès des refuges européens, la France semble à la traîne. La seule vraie annonce est le déplacement de HSBC vers Paris. Le directeur général de HSBC Stuart Gulliver, a affirmé que la banque allait déplacer de Londres vers Paris ses activités de banque d'investissement sur les marchés mondiaux.Concrètement, il s'agirait de déplacer environ un millier d'emplois vers la capitale française, qui s'ajouteront aux 9.500 salariés déjà présents en France.


Mais hormis cette annonce... rien.

Pourtant, quelques jours après le vote britannique, la maire de Paris Anne Hidalgo publiait un communiqué où elle déclarait croire «à la double citoyenneté économique et urbaine» et proposait un «Paris-London landing pack» pour accueillir efficacement les entreprise tentées de traverser la Manche. Les mots doux n'ont pas cessé depuis. Mais cela n'a pas pris...


Une des raisons de la boude des banques réside dans le fait qu'aucune n'est réellement implantée sur le marché français. Hormis HSBC qui est installé dans les plus grandes métropoles Françaises (12 agences dans la Métropole de Lyon, 7 à Marseille et 40 à Paris). Les autres Banques comme Barclays (seulement 2 agences à Lyon) ont moins réussi leur implantation française et ce même dans la capitale. A tel point que le 12 décembre 2016, le Groupe Barclays a annoncé la signature d'un accord de vente de ses activités de banque de détail et de gestion d'actifs en France (Barclays France SA) à AnaCap Financial Partners, un fonds de capital-investissement européen fondé en 2005).

 

Crédit immobilier : les clients bientôt enchaînés à leur banque pour 10 ans ? PEA et épargne salariale: Bercy fait marche arrière sur la fiscalité

Copyright ©2017 MINUTE LYON   |   Contactez-nous   |   Tout savoir sur MINUTE LYON  |   Mentions légales   |   Conditions générales de vente  |   Services