ACTUALITÉS ECONOMIQUES ET FINANCIÈRES

Orange bank lancé le 2 novembre, la guerre est déclarée

04 octobre 2017

Orange bank lancé le 2 novembre, la guerre est déclarée

FINANCE Après avoir été reporté du printemps à Jullet puis "à la rentrée" à cause de bugs, l'arrivée d'Orange Bank est annoncé le 2 novembre


La banque d'Orange, issue du rachat de Groupama Banque (l'assureur a conservé 35% du capital), aura droit à un lancement en grandes pompes, avec campagne de publicité, animations en magasins, corners dédiés dans les plus grandes boutiques et vendeurs spécialement formés (plus de 800). L'offre d'essai sera gratuite, sans frais de tenue de compte ni de cotisation pour la carte. L'opérateur espère se rémunérer par la suite.



Les tests, qui ont été prolongés tout au long de l'été, avec comme clients près de 2.000 salariés du groupe, « se sont bien déroulés », poursuit notre source. L'opérateur a atteint le niveau de qualité qu'il souhaitait et souligne que le développement informatique de l'application, qui promet du temps réel et une fluidité du parcours client, s'est révélé très complexe.


« On y travaille d'arrache-pied chez Orange et chez nos partenaires technologiques. Faire une banque mobile avec le niveau d'exigence qui est le nôtre, non pas un petit produit de startup allemande confidentielle mais un produit qui va entrer dans la vie quotidienne des Français représente un gros travail de développement. Orange Banque est le plus important projet informatique de France en 2017 », a déclaré le mois dernier Stéphane Richard.

 


Crédit Agricole lance son offensive anti-Orange Bank

Le groupe va donc proposer autour de la fin du mois de novembre une offre bancaire simplifiée se composant d'un compte courant, accessible via un téléphone mobile, et d'une carte de paiement, le tout à un tarif que l'on imagine proche de celui proposé par Orange Bank. Celle-ci affiche un principe de gratuité , mais seulement pour les utilisateurs actifs. Crédit Agricole ne s'oriente a priori pas vers la gratuité, envisageant plutôt un package bien délimité avec une tarification très faible, sans frais supplémentaires.


Autre grande différence, la Banque verte entend tirer parti de son important réseau commercial : l'offre serait non seulement accessible directement sur le mobile mais aussi via les 39 Caisses régionales au travers de leurs 7.000 agences. Un client rencontrant des problèmes, ou souhaitant poursuivre vers des offres de crédit, ou d'épargne, pourrait ainsi être accueilli par un conseiller.

Comment Lyon s’est installée à la deuxième place européenne du tourisme fluvial Les banques en ligne sont-elles rentables ?

Copyright ©2017 MINUTE LYON   |   Contactez-nous   |   Tout savoir sur MINUTE LYON  |   Mentions légales   |   Conditions générales de vente  |   Services