ACTUALITÉS ECONOMIQUES ET FINANCIÈRES

Catalogne : les banques font leurs cartons

06 octobre 2017

Catalogne : les banques font leurs cartons

ECONOMIE Deux grandes banques espagnoles, Sabadell et CaixaBank, ont décidé de transférer leur siège social hors de Catalogne. La région espagnole envisage de faire une déclaration unilatérale d'indépendance dès la semaine prochaine.

CaixaBank, troisième banque espagnole quitte la catalogne

La troisième banque espagnole, CaixaBank, à acté d’un transfert provisoire de son siège social historique,

hors de la Catalogne « en raison de la situation politique et sociale actuelle dans la région », selon un communiqué.

Le domicile social sera transféré de Barcelone à Valence (Sud-est) afin d’assurer « la protection des clients, actionnaires et employés » et de sauvegarder sa « sécurité juridique et réglementaire », précise la banque, alors que les autorités séparatistes menacent de déclarer l’indépendance unilatéralement.



Sabadell, la banque historiquement Barcelonnaise s'enfuit

La cinquième banque espagnole, et deuxième établissement financier catalan, Banco Sabadell, a annoncé, jeudi 5 octobre, le déménagement de son siège social à Alicante. Le conseil d’administration de cette banque née à Sabadell, dans la banlieue de Barcelone, en 1881, a pris cette décision en urgence, après avoir perdu près de 10 % de sa capitalisation boursière entre lundi 2 et mercredi 4 octobre, dans le sillage du référendum sur l’indépendance qui s’est tenu le 1er octobre en Catalogne.



Fuir ou mourir ?

Après le résultat du référendum, en trois jours, Sabadell et Caixa Bank ont perdu 3 milliards d’euros en Bourse, ce qui est une saignée pour les actionnaires. Cette chute spectaculaire mettait en péril les banques catalanes. Ainsi, les banques ont dû prendre leurs décisions avant qu'il ne soit trop tard. Par exemple, Sabadell a pris cette décision en urgence, après avoir perdu près de 10 % de sa capitalisation boursière.


D'ailleurs, les marchés ont salué cette décision en faisant bondir l’action de 6,16 % jeudi. Et il en est de même pour CaixaBank. Les banques ont donc pris de court les indépendantistes. Ainsi, dans cette incertitude complète la seule chose dont on peut être certain c'est que la catalogne ne peut survivre sans le reste de l’Espagne et vice-versa

Comment le Big Data va révolutionner l'assurance La carte bancaire va devenir biométrique

Copyright ©2017 MINUTE LYON   |   Contactez-nous   |   Tout savoir sur MINUTE LYON  |   Mentions légales   |   Conditions générales de vente  |   Services